Le REIKI, on en parle beaucoup…. Mais de quoi s’agit-il, exactement ? Et quels en sont les effets ?

Technique d’harmonisation énergétique, le REIKI permet de ré-équilibrer l’ensemble des dimensions de la personne : physique, émotionnelle et mentale. C’est une méthode d’apaisement du corps et de l’esprit, qui favorise le mieux-être et aide à retrouver l’harmonie.

Cette méthode est naturelle, facile à pratiquer, en posant simplement les mains sur certaines parties du corps. Elle est globale et réactive l’ensemble des circuits énergétiques pour aider à dissoudre les blocages et ses conséquences.

Le REIKI convient à  tous. Tous les êtres vivants peuvent recevoir du REIKI, y compris les bébés et femmes enceintes, personnes âgées, handicapées ou convalescentes, ainsi que les animaux et les plantes. C’est une énergie douce et bienfaisante, qui fait croître et prospérer toute vie sur terre.

Et le REIKI est accessible à tous. Tout le monde est capable de se connecter à l’énergie du REIKI et de la transmettre, à soi-même ou à une autre personne, à la seule condition d’avoir été initié par un Maître REIKI.

Définition et origine

Le mot REIKI est un mot japonais qui signifie : « énergie de vie universelle ». Le terme se compose de deux éléments : « Rei » et « Ki ». Rei est la force originelle manifestée, l’esprit, l’essence, l’universel. Et Ki est la part du « rei » que chaque individu reçoit à sa naissance, l’énergie vitale, le « chi »  ou « prana ».

Le REIKI est l’énergie de vie universelle qui se trouve dans tout et à laquelle nous sommes tous connectés.

Le REIKI provient de techniques ancestrales, issues de la pensée orientale et bouddhiste. A la fin du XIXème siècle, un moine japonais, le Docteur Mikao Usui, a redécouvert,  grâce à la méditation, l’art d’utiliser le pouvoir bienfaisant du contact des mains sur le corps, dans un but d’apaisement et d’harmonie. Il se dévoua alors totalement à cette méthode, pratiquant et enseignant le REIKI jusqu’à la fin de sa vie. Et il relia sa pratique avec des principes de vie, appelés les « principes du reiki », comme base de réflexion et de méditation.

Les bienfaits du REIKI

L’énergie du REIKI est ré-équilibrante et procure une détente physique et psychique. Elle permet de soulager les souffrances corporelles et émotionnelles et rétablit la libre circulation de l’énergie dans l’ensemble de l’organisme.

Cette ré-harmonisation déclenche un processus global de santé naturelle. En libérant les blocages énergétiques et favorisant l’élimination des tensions, le REIKI vient renforcer les défenses immunitaires et développe l’auto-guérison de l’organisme. C’est une approche complémentaire tout à fait bénéfique à tout autre traitement.

Cette ré-harmonisation déclenche aussi un processus de maturation personnelle qui conduit à une nouvelle conscience de l’univers et de sa propre réalité. Le REIKI permet de se reconnecter à son essence, à son être intérieur, à sa dimension de lumière ainsi que de retrouver un sens profond de l’existence. Il contribue à l’expansion de la conscience.

L’énergie du REIKI agit bénéfiquement sur tous les plans de l’être. Il permet d’utiliser et d’éveiller pleinement ses possibilités latentes pour transformer son existence en art de vivre.

Recevoir une séance de REIKI

Il est très bénéfique de recevoir une ou plusieurs séances de REIKI, en cas de fatigue ou en réponse à un besoin de se relaxer et de se ressourcer en énergie vitale.

Les bienfaits de cette méthode sont constatés dans de nombreux domaines, comme l’élimination du stress en cas d'opération ou d'examen, le relâchement des tensions ou l’accélération d’un processus de récupération après une opération.

Le Reiki permet de nettoyer les mémoires cellulaires tant transgénérationnelles que personnelles afin de se reconnecter à sa propre source vitale et à son être véritable.

Une séance individuelle dure environ une heure ; la personne est confortablement installée sur une table de massage, habillée et recouverte d’une couverture si besoin. C’est un merveilleux moment de douceur et de bien-être, rien que pour soi.